La Bibliothèque de l'Assemblée nationale Assemblée nationale du Québec

Bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec

Guide thématique

Chercher dans les guides
Archives et objets patrimoniaux de l’Assemblée nationale du Québec

Besoin d'aide

Téléphone : 418 643-4408

Courriel : bibliotheque@assnat.qc.ca

Imprimer la page
X
Partager un lien
* Champs obligatoires
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
L'adresse courriel est non valide.
Ce champ est obligatoire.
L'adresse courriel est non valide.
Le message doit avoir un maximum de 400 caractères.

Fonds Marc-André Bédard (P52)

Notice biographique

Né à Lac-à-la-Croix (Lac-Saint-Jean), le 15 août 1935, fils de Lorenzo Bédard, cultivateur, et de Laurette Bilodeau.

Étudia à Saint-Honoré, au Séminaire de Chicoutimi et à l'Université d'Ottawa. Diplômé en droit. Admis au Barreau du Québec en décembre 1960.

Exerça sa profession d'avocat à Chicoutimi. S'associa à Me Gérald Aubin et au cabinet Aubin, Bédard, Fillion, Brisson, Fournier et Côté de 1960 à 1973.

Membre du Comité d'unification des forces indépendantistes en 1968. Conseiller de l'exécutif national du Parti québécois de 1968 à 1974. Président régional du Parti québécois du district de Saguenay-Lac-Saint-Jean de 1969 à 1973. Candidat du Parti québécois défait dans Chicoutimi en 1970. Élu député du Parti québécois dans la même circonscription en 1973. Réélu en 1976 et en 1981. Ministre de la Justice dans le cabinet Lévesque du 26 novembre 1976 au 5 mars 1984, ministre d'État à la Réforme électorale du 21 septembre 1979 au 9 septembre 1982 et ministre délégué à la Réforme électorale du 9 septembre 1982 au 3 octobre 1985. Leader parlementaire du gouvernement du 5 mars 1984 au 23 octobre 1985. Vice-premier ministre dans le cabinet Lévesque du 27 novembre 1984 au 3 octobre 1985. Vice-premier ministre, solliciteur général et ministre délégué à la Réforme électorale dans le cabinet Johnson (Pierre Marc) du 3 octobre au 12 décembre 1985. Ne s'est pas représenté en 1985.

Retourna à la pratique du droit à Chicoutimi. Conseiller spécial au bureau du recteur de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) de 1985 à 1996. Président du comité d'examen sur le projet d'aménagement d'un champ de tir au Saguenay-Lac-Saint-Jean en 1988. Avocat conseil chez Gauthier, Bédard & associés depuis 1992.

Membre de plusieurs conseils d'administration : Produits forestiers Alliance en 1995, Centre de recherche et de développement de l'aluminium, Société nationale de fiducie, PremierTech, Institut Roland-Saucier, Fondation de l'UQAC, Fondation Universitas du Canada et Musée du Saguenay. Président du Fonds du 10e anniversaire du décès de M. René Lévesque inc. pour financer la réalisation d'un bronze de l'ancien premier ministre. Président fondateur de la Fondation du Cégep de Chicoutimi, vice-président de la Fondation de l'UQAC.

Présida depuis 1985 plusieurs campagnes de financement pour des œuvres de charité : Maison Jean Lapointe, Fondation de ma vie, Croix-Rouge, Société d'art lyrique du Royaume, Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Reçut le prix Lutte contre l'homophobie décerné par la Fondation Émergence du Québec et la médaille du mérite du Barreau du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Récipiendaire du titre Ad. E. d'avocat émérite du Barreau du Québec en 2007. Décoré de l'Ordre national du Québec en juin 2013.

Père de Stéphane Bédard.

Source : Assemblée nationale du Québec. Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours : Marc-André Bédard, [En ligne], 2014. [http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/bedard-marc-andre-1935/biographie.html].

Portée et contenu

Ce fonds témoigne principalement de la carrière politique de Marc-André Bédard en tant que député de Chicoutimi (1973-1985), ministre de la Justice (1976-1984), ministre d'État et ministre délégué à la Réforme électorale (1979-1985). On y trouve aussi des documents concernant quelques autres fonctions parlementaires et ministérielles exercées par Marc-André Bédard. Plusieurs documents de ce fonds reflètent son implication au sein du Parti québécois depuis sa création, en 1968, notamment au sein des différentes instances du parti, mais également en ce qui concerne les orientations, la structure et les programmes du Parti québécois. Finalement, le fonds porte sur les activités professionnelles d'avocat de Marc-André Bédard et sur son implication dans plusieurs conseils d'administration et groupes de travail. Le fonds renferme quelques documents portant sur sa vie personnelle.

On y trouve des agendas; des communiqués et des coupures de presse; des documents budgétaires, financiers, de réunions, de travail, d'information, d’organisation, de réflexion, de stratégie, de communication et des documents légaux; des comptes rendus; de la correspondance et des cartes de vœux; du matériel promotionnel; des programmes, des publications et des rapports; des notes d'allocutions et notes manuscrites de Marc-André Bédard; des mémoires; des relevés de subventions; des textes de loi; des caricatures; des photographies, des enregistrements sonores et audiovisuels et de la documentation.   Les documents sont datés de 1936 à 2012.

Ce fonds comprend six séries : Vie personnelle; Vie professionnelle; Implication au sein du Parti québécois; Fonctions politiques; Fonctions parlementaires; Fonctions ministérielles.

Dates extrêmes

1936-2012

Outil de recherche

Aperçu du fonds

Marc-André Bédard lors de la campagne électorale de 1981.

Signature de la Charte québécoise des droits et libertés de la personne par René Lévesque le 30 septembre 1983.

Marc-André Bédard, ministre de la Justice et René Lévesque, premier ministre, à l'hôtel Chicoutimi en conférence de presse, 15 avril 1983.

X